05 décembre 2011

Chapitre 3

Amélia était craintive, avait-elle agit par impulsivité? Jack semblait plus calme. Il lui répétait que tout irais bien. Elle essayait de le croire, mais elle avait toujours le même sentiment que la veille celui que sa vie allait changée. Amélia croyait que découvrir qu'elle est une sorcière dissoudrait son étrange sentiment, mais non. Elle n'osait pas en parler à Jack, elle ne savait pas elle-même d'où venait ce sentiment. Amélia essaya de le chasser. Jack la regardait et il n'essaya pas de le cacher.

-Sa va? lui demanda-t-il.

-Oui,oui... J'ai juste un sentiment que tout va basculer.

-C,est sûrement normal, nous quittons le pays,lui dit-il, pensif.

-Tu as sûrement raison.

Désormais, Amélia se sentait plus calme. Elle regardait le paysage changeant par la vitre de l'autobus. Jack lui prit tendrement la main et la pressa. Surprise par cet élan d'affection, elle ôta sa main, mais lui sourit. Jack lui renvoya un petit sourire timide. Ils se regardaient yeux dans les yeux, Amélia se sentait en sécurité avec Jack.

***

Ils décidèrent de s'arrêter à New-York. Paul avait achetée une maison en campagne pour l'événement. Le lendemain, les leçons de sorcellerie commencerait pour Amélia. Elle était un peu nerveuse à l'idée de faire de la magie devant ces gens si expérimentés. Vers 21 heures, Amélia alla se coucher. Pourtant, malgré la journée folle en émotions, elle ne trouvait pas le sommeil. Le lit était douillet, plein d'oreiller. Il était en gros bois chocolat. Sa chambre était d'un jaune pâle, presque crème. L'ambiance y était calme. Amélia ne sombra pas pour autant dans le sommeil. Elle jeta un oeil à son réveille, 1h26. L'étrange sentiment persistait, à croire qu'il voulait lui envoyer un message. Elle commençait vraiment à avoir peur de ce sentiment. Elle se tourna d'un côté, puis de l'autre. Elle décida d'aller se chercher un ver de lait, comme toutes les fois où elle n'arrivait pas à trouver sommeil. Elle descendit en faisant le moins de bruit possible, ouvrit la porte du frigo, mais ne vit pas de lait. Amélia fut incapable de trouver sommeil. Elle décida d'aller jeter un coup d'oeil à Jack. Doucement, elle sortie de son lit. Marcha à petits pas pour être certaine de ne faire aucun bruit. Au bout du corridor, elle tourna la poignée de la porte de Jack. Un grincement. Mince.Elle ourvit tout de même la porte. Une fois la porte de la chambre de Jack entre ouverte en entra sa tête. Jack ne dormait pas. Il fixait le plafond. En entendant le grincement, il s,était réveillé. Il avait tout de suite su que c'était Amélia, puisque son père n'entrait jamais dans sa chambre. Doucement, il se tourna vers Amélia. Il souriait doucement et avait l'air fatigué. Amélia ne l'avait jamais trouver aussi beau. Un peu gêner par son impulsivité, Amélia rougit. Elle aurait du y penser deux fois avant de se présenter dans le chambre de Jack.

- Tu cherche quelque chose? lui demanda Jack, avec une expression moqueuse.

- Moi? Non, je ... je n'arrivais pas à dormir. J'ai été chercher un verre de lait, mais il n'y a pas de lait. Amélia se dirigea vers le lit de Jack où elle s'assied près du bord, près de Jack. J'ai peur, Jack, continua-t-elle, l'étrange sentiment que j'ai ne fait que persister et cette nuit , il m'a empêcher de dormir.

Elle avait les yeux pleins d'eau. Jack n'aurais jamais cru Amélia capable de pleurer. Ce sentiment devait être très persuasif pour qu'Amélia ait peur.

- Viens, lui dit Jack en tendant les bras.

Amélia s'y blottie et contrairement à toutes attentes, s'endormie.

 

Posté par une-histoire à 01:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapitre 3

Nouveau commentaire